Accueil Cancers rares > Annuaire > Dr AYRAULT Olivier

Dr AYRAULT Olivier

Chercheur
Recherche translationnelle, fondamentale

Olivier AYRAULT travaille sur les types de cancers rares suivants :

  • Catégorie : Cancers pédiatriques
  • Sous-catégories : Medulloblastome

Supports de la recherche :

  • Modèles


Résumé de la recherche :

Les mécanismes organes-spécifiques qui gouvernent le développement des organes sont étroitement liés à ceux qui gourvernent la formation d'une tumeur. Lors du développement du cervelet, plusieurs voies de signalisations jouent un rôle clé dans la détermination du destin cellulaire, la formation des axes et le patterning. Des dérégulation de ces processus développementaux peuvent conduire au développement d'un médulloblastome (MB), la forme la plus courante de tumeur pédiatrique cérébrale. A ce jour, un tiers des patients diagnostiqués décèdent de la maladie, et les traitements existants présentent des effets secondaires sévères. Dans ce contexte, le développement de nouvelles stratégies thérapeutiques pour le traitement du médulloblastome est une priorité. Aujourd’hui il est admis qu’il existe quatre groupes au sein du MB, présentant des altérations de différentes voies de signalisation. Le groupe 1 présente une activation constitutive de la voie WNT (15% des cas). Le second groupe est caractérisé par une surexpression de gènes impliqués dans la voie de signalisation Sonic Hedgehog (SHH) et représente environ 25% des cas chez l’homme. Enfin, les autres médulloblastomes (groupes 3 et 4) sont moins bien caractérisés. Notre objectif majeur au sein du laboratoire est de décrypter les mécanismes fondamentaux liés à la biologie du MB. Les voies de signalisations dérégulées dans le cancer du cerveau étant également impliqués dans le développement normal du cervelet, nous étudions de manière comparée le développement normal et des contextes de cancer. Pour élucider les mécanismes impliqués dans le MB,nous avons développé des outils adaptés dans le domaine de la biochimie, la biologie cellulaire et des modèles expérimentaux.



Références bibliographiques :

  1. Urbán N, van den Berg DL, Forget A, Andersen J, Demmers JA, Hunt C, Ayrault O, Guillemot F. Return to quiescence of mouse neural stem cells by degradation of a
  2. proactivation protein. Science. 2016 Jul 15;353(6296):292-5. doi: 10.1126/science.aaf4802. PubMed PMID: 27418510.
  3. Han ZY, Richer W, Fréneaux P, Chauvin C, Lucchesi C, Guillemot D, Grison C, Lequin D, Pierron G, Masliah-Planchon J, Nicolas A, Ranchère-Vince D, Varlet P, Puget S, Janoueix-Lerosey I, Ayrault O, Surdez D, Delattre O, Bourdeaut F. The occurrence of intracranial rhabdoid tumours in mice depends on temporal control of Smarcb1 inactivation. Nat Commun. 2016 Jan 28;7:10421. doi: 10.1038/ncomms10421. PubMed PMID: 26818002; PubMed Central PMCID: PMC4738337.
  4. Morrissy AS, Garzia L, Shih DJ, Zuyderduyn S, Huang X, Skowron P, Remke M, Cavalli FM, Ramaswamy V, Lindsay PE, Jelveh S, Donovan LK, Wang X, Luu B, Zayne K, Li Y, Mayoh C, Thiessen N, Mercier E, Mungall KL, Ma Y, Tse K, Zeng T, Shumansky K, Roth AJ, Shah S, Farooq H, Kijima N, Holgado BL, Lee JJ, Matan-Lithwick S, Liu J, Mack SC, Manno A, Michealraj KA, Nor C, Peacock J, Qin L, Reimand J, Rolider A, Thompson YY, Wu X, Pugh T, Ally A, Bilenky M, Butterfield YS, Carlsen R, Cheng Y, Chuah E, Corbett RD, Dhalla N, He A, Lee D, Li HI, Long W, Mayo M, Plettner P, Qian JQ, Schein JE, Tam A, Wong T, Birol I, Zhao Y, Faria CC, Pimentel J, Nunes S, Shalaby T, Grotzer M, Pollack IF, Hamilton RL, Li XN, Bendel AE, Fults DW, Walter AW, Kumabe T, Tominaga T, Collins VP, Cho YJ, Hoffman C, Lyden D, Wisoff JH, Garvin JH Jr, Stearns DS, Massimi L, Schüller U, Sterba J, Zitterbart K, Puget S, Ayrault O, Dunn SE, Tirapelli DP, Carlotti CG, Wheeler H, Hallahan AR, Ingram W, MacDonald TJ, Olson JJ, Van Meir EG, Lee JY, Wang KC, Kim SK, Cho BK, Pietsch T, Fleischhack G, Tippelt S, Ra YS, Bailey S, Lindsey JC, Clifford SC, Eberhart CG, Cooper MK, Packer RJ, Massimino M, Garre ML, Bartels U, Tabori U, Hawkins CE, Dirks P, Bouffet E, Rutka JT, Wechsler-Reya RJ, Weiss WA, Collier LS, Dupuy AJ, Korshunov A, Jones DT, Kool M, Northcott PA, Pfister SM, Largaespada DA, Mungall AJ, Moore RA, Jabado N, Bader GD, Jones SJ, Malkin D, Marra MA, Taylor MD. Divergent clonal selection dominates medulloblastoma at recurrence. Nature. 2016 Jan 21;529(7586):351-7. doi: 10.1038/nature16478. PubMed PMID: 26760213; PubMed Central PMCID: PMC4936195.
  5. Forget A, Bihannic L, Cigna SM, Lefevre C, Remke M, Barnat M, Dodier S, Shirvani H, Mercier A, Mensah A, Garcia M, Humbert S, Taylor MD, Lasorella A, Ayrault O. Shh signaling protects Atoh1 from degradation mediated by the E3 ubiquitin ligase Huwe1 in neural precursors. Dev Cell. 2014 Jun 23;29(6):649-61. doi: 10.1016/j.devcel.2014.05.014. PubMed PMID: 24960692.
  6. Morfouace M, Shelat A, Jacus M, Freeman BB 3rd, Turner D, Robinson S, Zindy F, Wang YD, Finkelstein D, Ayrault O, Bihannic L, Puget S, Li XN, Olson JM, Robinson GW, Guy RK, Stewart CF, Gajjar A, Roussel MF. Pemetrexed and gemcitabine as combination therapy for the treatment of Group3 medulloblastoma. Cancer Cell. 2014 Apr 14;25(4):516-29. doi: 10.1016/j.ccr.2014.02.009. PubMed PMID: 24684846;
  7. PubMed Central PMCID: PMC3994669.

Activité clinique : Hôpital Institut Curie

Activité recherche : Institut Curie

Mots-clés : Cervelet, Médulloblastome, Voies de signalisation, Tumeur pédiatrique, Neurones

Site internet



Unité UMR3347 / U1021, Laboratoire Signalisation normale et pathologique : de l'embryon aux thérapies innovantes des cancers, Equipe Signalisation, développement et tumeurs cérébrales
Institut Curie, CNRS, INSERM

Centre Universitaire d'Orsay
Bâtiment 110
91405 Orsay

Contacter Dr AYRAULT
© Cancéropôle Ile de France 2016