Accueil Cancers rares > Annuaire > Pr HERMINE Olivier

Pr HERMINE Olivier

Hospitalo-Universitaire
Recherche clinique, translationnelle, fondamentale

Olivier HERMINE travaille sur les types de cancers rares suivants :

  • Catégorie : Cancers hématologiques
  • Sous-catégories : Tumeurs myeloprolifératives, Mastocytose

Supports de la recherche :

  • Collection bio-clinique
  • Cohorte de patients
  • Registre
  • Tumorothèque
  • Modèles


 
Collections et / ou modèles disponibles : Lignées ROSA WT, ROSA KIT D816V, ROSA KIT Delta 417-419. Le CEREMAST (centre de référence national des mastocytoses), coordonné par le Pr Olivier HERMINE à l'hôpital Necker, favorise l'élaboration et la participation à de nouveaux protocoles cliniques dans le but d'améliorer le taux de survie des patients atteints de MSA (étude de phase 2) et la qualité de vie des patients atteints de MSI (étude de phase 3).


Résumé de la recherche :

Les mastocytoses systémiques sont des hémopathies malignes rares de présentation hétérogène et caractérisées par l'accumulation pathologique de mastocytes néoplasiques dans différents organes et/ou tissus. La moelle osseuse est en général le premier organe infiltré par ces cellules anormales mais, dans les formes les plus agressives de la maladie, pratiquement tous les organes peuvent être atteints. La physiopathologie des mastocytoses systémiques est dominée par la présence chez la plupart des patients de mutations activatrices acquises du gène codant pour le récepteur KIT, conduisant à son activation constitutive. La mutation KIT D816V est retrouvée dans 80% des patients atteints de mastocytoses systémique. Néanmoins, d'autres événements oncogéniques peuvent être retrouvés dans les cellules malignes des patients atteints de formes avancées de la maladie, comme des mutations de TET2, d'ASXL1 ou RUNX1. Nos travaux visent à identifier les voies de signalisations mises en jeu dans le développement des leucémies à mastocytes. Ces travaux s'appuient sur l'utilisation de différents modèles cellulaires notamment, des lignées mastocytaires établies, des mastocytes primaires normaux et des mastocytes néoplasiques. Ces modèles cellulaires nous permettent de tester différentes molécules thérapeutiques ciblant différentes voix de signalisation.



Références bibliographiques :

  1. Chandesris MO, Damaj G, Canioni D, Brouzes C, Lhermitte L, Hanssens K, Frenzel L, Cherquaoui Z, Durieu I, Durupt S, Gyan E, Beyne-Rauzy O, Launay D, Faure C, Hamidou M, Besnard S, Diouf M, Schiffmann A, Niault M, Jeandel PY, Ranta D, Gressin R, Chantepie S, Barete S, Dubreuil P, Bourget P, Lortholary O, Hermine O; CEREMAST Study Group..Midostaurin in Advanced Systemic Mastocytosis. N Engl J Med. 2016 Jun 30;374(26):2605-7
  2. Monnier J, Georgin-Lavialle S, Canioni D, Lhermitte L, Soussan M, Arock M, Bruneau J, Dubreuil P, Bodemer C, Chandesris MO, Lortholary O, Hermine O, Damaj G. Mast cell sarcoma: new cases and literature review. Oncotarget. 2016 Oct 4;7(40):66299-66309.
  3. Hanssens K, Brenet F, Agopian J, Georgin-Lavialle S, Damaj G, Cabaret L, Chandesris MO, de Sepulveda P, Hermine O, Dubreuil P, Soucie E. SRSF2-p95 hotspot mutation is highly associated with advanced forms of mastocytosis and mutations in epigenetic regulator genes. Haematologica. 2014 May;99(5):830-5.
  4. Soucie E, Hanssens K, Mercher T, Georgin-Lavialle S, Damaj G, Livideanu C, Chandesris MO, Acin Y, Létard S, de Sepulveda P, Hermine O, Bernard OA, Dubreuil P. In aggressive forms of mastocytosis, TET2 loss cooperates with c-KITD816V to transform mast cells. Blood. 2012 Dec 6;120(24):4846-9.
  5. Joris M, Georgin-Lavialle S, Chandesris MO, Lhermitte L, Claisse JF, Canioni D, Hanssens K, Damaj G, Hermine O, Hamidou M. Mast Cell Leukaemia: c-KIT Mutations Are Not Always Positive. Case Rep Hematol. 2012;2012:517546.

Activité clinique : AP-HP Hôpital Necker

Activité recherche : INSERM, CNRS

Mots-clés : Hémopathies, KIT D816V, Mastocytoses, Sarcome, Leucémies à mastocytoses

Site internet



Unité U1163 / ERL8654, Institut Imagine, Laboratoire d'études des mécanismes cellulaires et moléculaires des désordres hématologiques et leur implications thérapeutiques
INSERM, CNRS

24 boulevard du Montparnasse
75015 Paris, France

Contacter Pr HERMINE
© Cancéropôle Ile de France 2016