Allocations doctorales 2013

Dans le cadre de l’appel à projet lancé par le Cancéropôle Île-de-France “Allocations doctorales dans le domaine du cancer”, 8 candidats ont été retenus. Il s’agit d’un appel à projet de la Région Île-de-France, Domaine d’Intérêt Majeur (DIM) Cancérologie porté par le Cancéropôle Île-de-France.

L’objectif de cet appel à projet est de financer la réalisation d’un doctorat par un candidat de qualité, sur un sujet prioritaire dans le domaine du cancer, dans un environnement de grande qualité.

Les 8 projets et candidats retenus sont :

TITRE
Candidat Laboratoire
Role du microenvironnement et de CXCR4 dans  la leucémie aigue myéloide MANGEAN Mallorie Unité Inserm 1009, Gustave ROussy
Réseaux métaboliques des paragangliomes et phéochromocytomes SDHB-dépendants MENARA Mélanie INSERM U970 – Equipe 3 (création d’une nouvelle Equipe 13 en 2014)
Relation entre les UV et Dicer dans les mélanomes BERTRAND Juliette Développement normal et pathologique des mélanocytes INSERM U1021 – CNRS UMR3347
Vitamine D et Cancer : apport, statut et polymorphismes génétiques – Interactions avec l’apport calcique, l’exposition solaire, le phototype et l’hormone parathyroïdienne DESCHASAUX Mélanie Unité de Recherche en Epidémiologie Nutritionnelle (UREN, UMR U557 Inserm / Inra / Cnam / Université Paris 13)
Sphingosine kinase 1, tansformation épithélio-mésenchymateuse et résistance primaire aux inhibiteurs pharmacologiques de l’EGFR CASTELAIN Lauriane INSERM Génétique des tumeurs U985
KINESINES et CANCER – Caractérisation strutcurale du mode de recrutement des protéines JIPs par la kinésine-1 NGUYEN The Quyen UPR3082, Laboratoire d’Enzymologie et Biochimie Structurales
Les mécanismes d’immunosuppression intratumoraux : de la compréhension vers la prédiction de l’efficacité des thérapies ciblées actuelles et leurs améliorations dans le traitement du mélanome JACQUELOT Nicolas INSERM Unité 1015
Développement d’une stratégie de gène suicide dans le traitement du cancer: Optimisation du transfert de gène in vivo, compréhension des mécanismes de mort immunogénique impliqués dans cette stratégie et association avec d’autres traitements. AMARA Ikrame INSERM U775 “Bases moléculaires de la réponse aux xénobiotiques”

 
 
© Cancéropôle Ile de France 2016