Accueil > Séminaire en ligne > Imagerie et cancers : optique et imagerie multiphotonique

Imagerie et cancers : optique et imagerie multiphotonique

Cette journée, coordonnée par le groupe de travail “Imagerie multiphotonique” du Cancéropôle Île-de-France, a eu lieu le 19 septembre 2014 et a permis de faire un point sur l’avancée des travaux franciliens sur le sujet. Une matinée sur le sujet “optique et diagnostique” a permis d’ouvrir les discussions sur des utilisations innovantes de l’imagerie pour le diagnostique.

Pour dynamiser la recherche en imagerie dans le domaine du cancer, le Cancéropôle Île-de-France a mis en place en 2011 un programme incitatif « Imagerie multiphotonique » pour permettre l’appropriation par la communauté scientifique du développement instrumental et de l’environnement technologique. Des fonds ont été alloués à ce programme dans le cadre du 2e Plan Cancer. Plusieurs réunions scientifiques organisées sur la période 2011-2014 ont permis la construction de ce projet collaboratif, le suivi de son avancement ainsi que la diffusion des conclusions et technologies mises en place à l’ensemble de la communauté scientifique.

Retrouvez ici le compte-rendu multimédia de la journée.
> Télécharger le programme de la journée

Coordination scientifique

Claude Boccara (ESPCI), Antonello de Martino (Ecole Polytechnique), Corinne Laplace-Bhuilé (Gustave Roussy), Jean Salamero (Institut Curie)

19/09/2014 : "Imagerie et cancer"

Compte-rendu de la journée

I – OPTIQUE ET DIAGNOSTIC EN CANCÉROLOGIE

Recherches méthodologiques en optique ayant pour but de mettre au point de nouvelles stratégies diagnostiques des cancers. Une table ronde sera dédiée aux développements et applications mis en oeuvre par des industriels.

La première partie de la journée a porté sur l’optique et son utilisation pour le diagnostic en cancérologie. Des recherches méthodologiques en optique, ayant pour but de mettre au point de nouvelles stratégies diagnostiques des cancers, ont été présentées, suivies d’une table-ronde dédiée aux développements et applications mis en oeuvre par les industriels.

 

Introduction et hommage à Antonello de Martino

Claude Boccara introduit la journée, qui traitera principalement de sujets relatifs aux photons balistiques, et rend hommage à Antonello de Martino et à ses travaux.

Claude BOCCARA, ESPCI

sem2014-kpole-imagerie-07-paulgilloteaux-laplacebuilhe sem2014-kpole-imagerie-03-harms

 

Mélanine – mélanome

François Amblard commence par une rétrospective de l’utilisation de l’imagerie multiphotonique depuis 1997, rendue possible par une collaboration entre médecins et chercheurs. Il présente ses travaux sur la détection de mélanome, rendue possible par le fait que les cellules chargées en mélanine sont plus denses et répondent différemment des cellules environnantes à un rayonnement thermique.

François AMBLARD, Institut Curie

 

 

Table ronde : développements et applications par les industriels

OCT et pathologie : L’Optical Coherence Tomography, qui permet d’isoler les photons revenant d’un couche tissulaire précise, est la technique qui s’est le plus rapidement implanté dans le domaine médical. Elle est actuellement présente chez la plupart des ophtalmologistes de ville et a plusieurs applications en dermatologie. LL Tech travaille maintenant à l’impliquer dans le domaine pathologique.

Fabrice HARMS, LL Tech – diaporama

Microscopie confocale et endoscopie : Francois Lacombe présente le développment d’un sytème de diagnostic in vivo basé sur la miscroscopie confocale, par sa société, dans le domaine de l’endoscopie. Il insiste, en réponse aux remarques des interventions précédentes, sur les efforts que doivent déployer les sociétés pour convaincre les médecins d’adopter des nouvelles technologies pourtant prouvées efficaces, et l’illustre par l’exemple de la technique CellVizio.

François LACOMBE, Mauna Kea Techdiaporama

Imagerie par fluorescence et chirurgie : La technologie présentée ici est une solution d’imagerie macroscopique qui permet la détection de la fluorescence jusqu’à 1 cm de profondeur, en temps réel, par le chirurgien. L’aspect diagnostic repose sur l’utilisation d’un agent spécifique de contraste pour la fluorescence nécessaire à la détection.

Pierre-Alix DANCER, Fluoptics

19/09/2014 : "Imagerie et cancer"

II – IMAGERIE MULTIPHOTONIQUE

Point sur l’avancement du programme incitatif concerté du Cancéropôle IDF et l’ouverture de plateformes mutualisées d’imagerie multiphoniques en Île-de-France.

L’après-midi est consacré à l’imagerie multiphotonique : un bilan est établi sur l’avancement du programme incitatif concerté du Cancéropôle Île-de-France, puis le sujet de l’ouverture de plateformes mutualisées d’imagerie multiphotonique est présenté au travers de quatre exemples de plateformes déjà implantées dans des instituts de recherche franciliens.

 

Introduction

Jean Salamero introduit la deuxième partie de cette journée en présentant le projet incitatif “Imagerie multiphotonique”, un programme transversal entre différentes structures de recherche appartenant toutes au Cancéropôle, et le projet Canoli, plus global, dans lequel il s’inscrit. Canoli est un projet de recherche et d’expertise en imagerie monté entre différents instituts de recherche franciliens, et qui a pour objectif une mutualisation des moyens et des données.

Jean SALAMERO, Institut Curie

Imagerie CLSM multiphoton pour une microscopie biochimique en cellules vivantes et cultures 3D

François Waharte présente le système confocal pour la microscopie de fluorescence multimodale, le premier outil mis en place dans le cadre du projet Imagerie Multiphotonique. Ce système est un outil versatile, qui permet plus de 10 types d’utilisation et dont les caractéristiques et les possibilités sont présentées dans cette intervention.

François WAHARTE, Institut Curiediaporama

 

Microscopie et macroscopie multiphoton et suivi de biomarqueurs métastatiques

Marie Irondelle décrit le projet de mise en place d’un système de microscopie et de macroscopie en multiphoton, afin d’étudier des mécanismes biologiques différents et variés, depuis le niveau tissulaire jusqu’au niveau subcellulaire.

Marie IRONDELLE, Institut Curie

Nouvelles chambres dorsales pour l’imagerie haute résolution intravitale

En imagerie intravitale, pour lever la limitation causée par l’absorption de la lumière par les tissus lors du passege de la macroscopie à la microscopie in vivo, il est nécessaire de créer une fenêtre physique d’observation optique. Valérie Rouffiac présente les chambres dorsales utilisées à l’institut Gustave Roussy.

Valérie ROUFFIAC, Gustave Roussy

 

Développement et déploiement d’une base de données image commune : bilan

Corinne Laplace-Builhé et Perrine Paul-Gilloteaux présentent le système de gestion globale des données image générées par l’institut Curie et Gustave Roussy. Cette base de données a pour objectif la gestion d’une grande quantité de données, l’homogénéisation des pratiques, la centralisation, et la sécurisation. Elle permet l’utilisation des données en mode projet (collaboration multi-équipes).

Perrine PAUL-GILLOTEAUX, Institut Curie et Corinne LAPLACE-BUILHE, Gustave Roussydiaporama

 

Management du projet : contraintes, accès, partage, gestion des projets d’application

Jean Salamero conclut les présentations de cette journée par un bilan global sur l’avancement du projet incitatif concerté “Imagerie multiphotonique” et sur les aspects management et budgétaires. Ce programme a permis de créer une interface entre les plate-formes d’imagerie des instituts Curie, Gustave Roussy et Saint Louis, bien que les perspectives d’évolution restent encore nombreuses.

Jean SALAMERO, Institut Curie

 

Perspectives : table ronde et débat

La journée se termine par une table-ronde/débat ouverte pour explorer les perspectives liées au projet du Cancéropôle “Imagerie multiphotonique”. L’ensemble des participants est invité contribuer à définir les axes de développement à prioriser. Une cinquantaine de chercheurs et cliniciens ont ainsi pu participer aux échanges de la journée.

19/09/2014 : "Imagerie et cancer"

© Cancéropôle Ile de France 2016
Gestion des cookies