Accueil Cancers rares > Annuaire > Mme VEYRI Marianne

Mme VEYRI Marianne

Chef de projet
Recherche clinique

Marianne VEYRI travaille sur les types de cancers rares suivants :

  • Catégorie : Cancers hématologiques, Cancers liés à l'environnement
  • Sous-catégories : Maladies lymphoïdes, Lymphome de Hodgkin classique, Lymphome de Hodgkin nodulaire à prédominance lymphocytaire, Lymphome/leucémie B/T lymphoblastique (et Lymphome/Leucémie de Burkitt), Lymphome T périphérique (Syndrome de Sézary, Mycosis fongoïde), Autres types de lymphomes à cellules T/NK, Lymphome diffus à grandes cellules B, Lymphome folliculaire, Leucémie à tricholeucocytes, Plasmocytome, myélome multiple, maladie des chaines lourdes, Lymphome à cellules du manteau, Leucémie/Lymphome prolymphocytaire B

Supports de la recherche :

  • Cohorte de patients


 
Collections et / ou modèles disponibles : Base de données nationale


Résumé de la recherche :

Etude épidémiologique d'une cohorte de patients infectés par le VIH
Depuis le début de l'épidémie de l'infection par le VIH, 3 types de cancer (dit classant SIDA) survenant chez des patients infectés par le VIH, constituent un diagnostic de SIDA : la maladie de Kaposi (ou sarcome de Kaposi), les lymphomes non hodgkiniens (1ère cause de mortalité par cancer actuellement chez ces patients) et depuis 1993, le cancer du col utérin. Cependant, vers la fin des années 90, un certain nombre d'études basées sur des cohortes de population, en particulier comparant l'incidence de cancers dans cette population par rapport à la population générale, a révélé des taux de survenue plus élevés pour certains autres cancers (définis comme cancers non classant SIDA) tels que le cancer du canal anal, la maladie de Hodgkin, les cancers cutanés, les cancers de la lèvre, le cancer du poumon. De nombreuses études épidémiologiques croisant les registres de cancers et de VIH, et confortés par des méta-analyses, ont démontré une augmentation des risques de survenue d'un certain nombre de ces cancers par rapport à la population générale.



Références bibliographiques :

  1. Hleyhel M, Bouvier AM, et al. Risk of non-AIDS-defining cancers among HIV-1-infected individuals in France between 1997 and 2009: results from a French cohort. AIDS. 2014; 28: 2109-18
  2. J.-P. Spano, I. Poizot-Martin, D. Costagliola, F. Boué, O. Rosmorduc, A. Lavolé, S. Choquet, P.-E. Heudel, V. Leblond, J. Gabarre, M.-A. Valantin, C. Solas, A. Guihot, G. Carcelain, B. Autran, C. Katlama & L. Quéro. Non-AIDS-related malignancies: expert consensus review and practical applications from the multidisciplinary CANCERVIHWorking Group
  3. A. Gobert, N. Mounier, A. Lavole, I. Poizot-Martin et J.P. Spano. Bulletin du Cancer : VIH et cancer : état des connaissances 4- M. Hleyhel, J.P. Spano, D. Costagliola et al. Trends in survival after cancer diagnosis among HIV-Infected Individuals between 1992 and 2009. Results from the FHDH-ANRS CO4 Cohort
  4. J.P. Spano, D. Costagliola, S. Choquet, F. Bonnet, A. Lavole et L. Quero. UICC Manual of Clinical Oncology : HIV-related neoplasms

Activité clinique : AP-HP Hôpital de la Pitié Salpétrière

Activité recherche : INSERM UPMC

Mots-clés : VIH, Cancers classant SIDA, Cancers non-classant SIDA, LNH, Kaposi

Site internet



Unité UMRS1136, Institut Pierre Louis d'Epidémiologie et de Santé Publique
AP-HP Hôpital de la Pitié-Salpêtrière

Hôpital de la Pitié-Salpétrière
47 boulevard de l'hôpital
75013 Paris

Contacter Mme VEYRI
© Cancéropôle Ile de France 2016
Gestion des cookies