Hétérogénéité tumorale à l’échelle single cell

Le programme HTE organise, à Lille, dans le cadre du Plan Cancer et avec le soutien d’AVIESAN & l’Inserm, un symposium de deux jours sur les technologies single cell  appliquées à l’étude de l’hétérogénéité tumorale :  “Hétérogénéité tumorale à l’échelle single cell : des mesures single cell aux mécanismes moléculaires”.

Seront présents :

Marcelo NOLLMANN (CNRS – Montpellier – France)
Bernd JAGLA (Pasteur Institute- Paris – France)
Bart WESTENDORP (Utrecht University – Netherlands)
Klaas W. MULDER (Rabdoud Institute – Netherlands)
Jan COOLS (Center for Human Genetics – Leuven – Belgium)
Celine VALLOT (Curie Institute, Paris – France)
Leila PERIE (Curie Institute, Paris – France)
Jean-Christophe MARINE (Leuven – Belgium)
Séverine LE GAC (Twente – Netherlands)
Johanna WAGNER (Berd Bodenmiller lab, Zurich, Switzerland)
Luca RAPPEZ (Theodore Alexandrov lab, EMBL, Germany)
Mickael PLOQUIN (10x Genomics)
Alison HARGREAVES (Partek)
Philippe JOANIN (Takara)
Véronique VILLARET (Miltenyi Biotec)
Guilhem TOURNIAIRE (Cellenion)
Veronique VILLARET (Miltenyi Biotec)

Un appel à communications pour un poster ou une présentation orale est ouvert. Les travaux pluridisciplinaires (mathématiques, modélisation, protéomique, métabolomique…) seront appréciés.

La qualité de vie : une big data en cancérologie

Le séminaire 2019 de la Plateforme Nationale Qualité de Vie et Cancer se tiendra le 20 septembre 2019 à Nantes, et abordera le sujet de “La qualité de vie : une big data en cancérologie. Regards des Sciences Humaines sur les questionnements et enjeux éthiques”.

Face au développement considérable des possibilités de recueil, d’enregistrement et de
partage des données médicales, plusieurs questions éthiques se posent concernant
spécifiquement les mesures de la qualité de vie des patients, en particulier des patients
atteints de cancer. Quelles interprétations faut-il donner aux mesures de la qualité de vie ?
Comment recueillir ces mesures ? Quelles utilisations et quels partages peut-on en faire ?
Quelles sont les attentes des patients concernant leurs données ? Comment le recueil et
l’analyse des mesures de la qualité de vie peuvent-ils modifier la relation médecin-patient ?
Au cours de ce séminaire, plusieurs disciplines des sciences humaines mais aussi
l’épidémiologie proposent de mener une réflexion éthique concernant ces interrogations
autour de l’utilité et des usages des données de qualité de vie en cancérologie.

Les cancers rares de l’âge pédiatrique à l’âge adulte

Le Cancéropôle Île-de-France et son groupe de travail “Cancers rares” organisent le jeudi 12 mars 2020 à Paris une journée à destination des chercheurs, cliniciens et représentants de patients sur le sujet “Les cancers rares de l’âge pédiatrique à l’âge adulte”.

Cela permettra d’avoir une réflexion sur l’impact d’un cancer pédiatrique sur la vie adulte, et la chronicisation « longue » de la maladie. Par ailleurs, la journée permettra de mettre en avant le fait que les syndromes de prédisposition anciennement identifiés chez l’adulte se retrouvent aussi chez l’enfant.

La journée se découpera en deux parties :

  1. DIFFÉRENCES ET RESSEMBLANCES POUR LES MÊMES CANCERS RARES DE L’ENFANT ET DE L’ADULTE
  2. RASSEMBLER LES FORCES POUR AMÉLIORER LA PRISE EN CHARGE ET L’ACCÈS AUX TRAITEMENTS

Dans un premier temps, les chercheurs et cliniciens invités mettront en évidence, au travers de leurs travaux, les différences et ressemblances observées pour les mêmes cancers rares de l’enfant et de l’adulte. Le but est de montrer comment et pourquoi un même cancer peut avoir une expression différente si il survient dans l’enfance ou à l’âge adulte.

En seconde partie de journée, les intervenants s’arrêteront sur les essais thérapeutiques, et les façons de rassembler les forces pour améliorer la prise en charge et l’accès aux traitements : comment le développement d’une thérapie chez l’adulte peut bénéficier à la pédiatrie ? Les questions éthiques, légales et psychologiques seront également abordées, ainsi que celle du devenir des personnes ayant eu un cancer dans leur enfance.

> En savoir plus sur le groupe de travail Cancers Rares

P’tit Déj Décalé “Parcours de soin en cancérologie et producteurs de films”

Le Cancéropôle IDF organise, en partenariat avec l’AERIO, association d’internes en oncologie, et l’Université des Patients de Sorbonne Université, un P’tit Déj décalé le 24 septembre 2019 de 18h à 20h, sur le sujet du parcours de soin et pour lequel deux producteurs de films et séries sont invités.

Les P’tits Dejs décalés ont pour objectif de monter des projets de recherche émergents innovants et interdisciplinaires afin de faire progresser la recherche sur le cancer en s’inspirant de méthodologies de champs professionnels et / ou disciplinaires éloignés du cancer. En 2018, nous avions organisé une rencontre “GIGN et recherche sur le cancer“, qui a permis l’émergence d’un projet de recherche financé en 2019. Après le succès de ce premier P’tit dej, nous renouvelons l’opération et proposons en septembre 2019 une rencontre sur le sujet “Parcours de soin et producteurs de cinéma“.
> En savoir plus

Cette édition du P’tit Déj décalé portera sur l’organisation des soins, et aura pour objectif de mener une réflexion sur l’amélioration du parcours de soin et sur la communication entre les différents acteurs qui entourent le patient. Les invités décalés, producteurs de long-métrages et séries, seront invités à présenter leurs méthodologies et outils utilisés pour la coordination des intervenants et la production d’un film.

Quels sont les similitudes entre la production d’un film
et le parcours de soin de patients atteints de cancer ?
Quels outils et techniques mises en oeuvre par des producteurs de cinéma
peuvent être transposées pour aider les professionnels de santé
et les patients à mieux coordonner le parcours de soin ?

Des groupes projets seront constitués à l’issue de la rencontre pour présenter un projet de recherche collaboratif. Les projets seront évalués, ceux qui seront retenus bénéficieront d’un budget de trente mille euros maximum pour des projets d’une durée d’une année maximum.

Journée de la recherche sur le cancer du sein : de la recherche fondamentale à la recherche clinique

“La Journée de la recherche sur le cancer du sein : de la recherche fondamentale à la recherche clinique” se tiendra le vendredi 24 janvier 2020 à Paris. Elle est organisée en collaboration par l’intergroupe National de Recherche sur le Cancer du sein-Unicancer (UCBG) et l’INCa. La session de restitution des projets financés par le PAIR-Sein est proposée par l’INCa, la Fondation ARC et la Ligue contre le cancer.

Cette journée scientifique sera dédiée aux avancées de la recherche fondamentale, translationnelle et clinique sur le cancer du sein en France, portée notamment par les chercheurs financés par le PAIR-Sein 2014. Elle est ouverte à tous les chercheurs intéressés par le domaine cancer du sein et leurs équipes, les médecins et les soignants.

Cette journée sera l’occasion pour les chercheurs financés par le PAIR-Sein en 2014 de restituer les résultats de leurs travaux et de mettre en lumière l’impact clinique de ces approches fondamentales et/ou translationnelles.

Cette journée permettra de discuter avec des spécialistes nationaux et des invités internationaux des grandes avancées en cours ou à venir dans le domaine, en faisant le lien entre recherche fondamentale, translationnelle et clinique.

Rencontres Phases précoces en cancérologie 2019

La première journée « Rencontre Phases Précoces en Cancérologie » aura lieu à Paris à l’Espace du Centenaire le vendredi 22 novembre 2019.

Cette Rencontre 2019, d’envergure nationale, s’inscrit dans la suite de la journée « Innovation en Cancérologie » qui a été initiée par le DITEP. Elle est placée sous l’égide de l’association SCOPP, loi 1901, nouvellement créée (aSsociation aCadémique pour le développement en Oncologie hématologie des Phases Précoces en France), et pilotée par Fabrice Barlesi, Jean-Yves Blay, Jean-Pierre Delord, Gilles Salles, Antoine Italiano, Christophe Massard et Jean-Philippe Spano.

Un large panel de sujets seront abordés et débattus au travers de plénière, table-rondes et speed conferencing, pitchs permettant aux industriels, académiques, institutionnels et agences de réglementation, associations de patients, start-ups … de s’exprimer. Un orateur étranger européen spécialiste des phases précoces exposera également les changements concernant les phases précoces en cancérologie à l’horizon 2030.

Les structures lymphoïdes tertiaires à l’ère de l’immunothérapie

Le symposium “TLS à l’ère de l’immunothérapie des cancers”, coordonné par Wolf H Fridman, Catherine Sautès-Fridman et Anna Dimberg aura lieu le 24 septembre 2019, juste avant le colloque “5th cancer immunotherapy”.

Cette après-midi de rencontres se déroulera au centre de recherche des cordeliers à Paris. Elle réunira des experts internationaux travaillant dans le domaine innovant des structures lymphoïdes tertiaires (TLS), sur leur impact clinique, leur utilisation potentielle comme biomarqueurs de la réponse et leur modulation.

 

Pour toute question, vous pouvez contacter les organisateurs par mail.

23e journées jeunes chercheurs, Fondation ARC

La Fondation ARC organise les 23èmes Journées Jeunes Chercheurs en Cancérologie qui se dérouleront les lundi 25 et mardi 26 novembre 2019 aux salons de l’hôtel des Arts et Métiers.

Ces journées sont l’occasion pour des jeunes chercheurs issus des différentes disciplines de la cancérologie de présenter leurs travaux et d’échanger de nouvelles idées avec d’autres chercheurs issus de domaines différents.

Au cours de cet événement, les jeunes chercheurs auront aussi l’occasion de rencontrer les donateurs de la Fondation ARC et de partager avec eux les grandes avancées de la lutte contre le cancer.

 

Prix Hélène Starck et Prix Kerner

Les jeunes chercheurs participant à la journée pourront participer aux Prix Hélène Starck et au prix Kerner, qui seront remis à l’issue de ces journées. Un jeune chercheur peut participer aux deux prix s’il répond aux critères d’éligibilité.

  • Prix Hélène Starck – Communication orale : Ouvert à tous les candidats bénéficiant ou ayant bénéficié d’un financement Fondation ARC de doctorat ou de post-doctorat au cours de l’année 2019.
  • Prix Hélène Starck – Poster : Ouvert à tous les candidats bénéficiant ou ayant bénéficié d’un financement Fondation ARC de Master 2, de doctorat ou de post-doctorat au cours de l’année 2019.
  • Prix Kerner de vulgarisation scientifique et Prix Coup de Cœur des Donateurs : ouverts à tous les candidats bénéficiant ou ayant bénéficié d’un financement de la Fondation ARC de Master 2, de doctorat ou de post-doctorat au cours de l’année 2019.

Dates limites :

  • Prix Hélène Starck – Communication orale 22 septembre 2019
  • Prix Hélène Starck – Poster 22 septembre 2019
  • Prix Kerner – Soumission 22 septembre 2019

> Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Fondation ARC. Les candidatures aux prix se font via le formulaire d’inscription aux JJC.

2e workshop RadioTransNet

Le réseau RadioTransNet organise son deuxième workshop le vendredi 6 septembre 2019 à Paris. 

Il sera consacré aux thématiques du workpackage n°4 du projet de RadioTransNet, c’est à dire les approches modernes de calcul de dose, et abordera notamment les problématiques telle que les méthodes de calculs de dose, les nouvelles techniques d’irradiations et la modélisation radiobiologique.

Vous pouvez dès à présent proposer vos contributions aux groupes de travail en soumettant un résumé de vos réflexions ou suggestions via la plateforme d’inscription.

1er workshop RadioTransNet

Ce workshop organisé par le réseau RadioTransNet se tiendra le vendredi 5 juillet 2019 sur le campus de l‘Hôpital Universitaire de la Pitié-Salpétrière à Paris. Il sera consacré aux thématiques du workpackage 1 du projet de RadioTransNet, c’est à dire la définition des volumes cibles, et abordera notamment les problématiques telle que les l’hétérogénéité tumorale, les différentes modalités d’imagerie et de traitement des données ainsi que le suivi temporel.

Enfin, vous pouvez dès à présent proposer vos contributions aux groupes de travail en soumettant un résumé de vos réflexions et suggestions via la plateforme d’inscription.