Accueil > La recherche sur le cancer en Île-de-France > Structurer et animer les domaines clés de la recherche

Structurer et animer les domaines clés de la recherche

La constitution de groupes de travail sur des thématiques émergentes en cancérologie permet d’organiser et de financer des programmes de recherche transversaux impliquant des équipes de recherche des différentes institutions. Ces collaborations ont déjà permis de générer de la connaissance à valoriser et d’améliorer la prise en charge des patients atteints de cancer.

Groupe de travail Cancers rares

Groupe de travail piloté par Anne-Paule Gimenez-Roqueplo.

L’Île-de-France est leader sur la thématique des cancers rares : sur les 17 centres experts nationaux cancers rares labellisés par l’INCa, 10 se trouvent en Ile de France. Un groupe de travail a été constitué au sein du Cancéropôle Île-de-France pour structurer les actions dans le domaine. Il a notamment pour mission de favoriser une recherche translationnelle et clinique autour des cancers rares en facilitant le développement de nouvelles méthodologies, et d’améliorer l’accès aux soins innovants en renforçant les liens avec l’industrie.

> En savoir plus

Groupe de travail Oncogériatrie

Groupe de travail piloté par Elena Paillaud Laurent-Puig.

Plus d’un tiers des cas de cancers incidents et plus de 50% des décès surviennent chez des patients âgés de 70 ans ou plus, qui sont par ailleurs de plus en plus nombreux. Et pourtant, les personnes âgées sont souvent exclues des essais thérapeutiques et des standards thérapeutiques, ce qui conduit à l’absence de recommandations spécifiques pour la prise en charge des personnes âgées atteintes d’un cancer. En 2014, un groupe de travail Oncogériatrie a été monté au Cancéropôle Île-de-France afin de travailler sur ces questions. Il a également pour mission de fédérer les 5 Unités de Coordination en OncoGériatrie (UCOG) franciliennes autour de la cohorte Elcapa.

> En savoir plus

Groupe de travail NGS & Cancer

Groupe de travail co-piloté par Marc Deloger, Jean-Charles Cadoret, Nicolas Servant.

Depuis 2014, le Cancéropôle Île-de-France organise, via ce groupe de travail, la formation de chercheurs aux techniques d’analyses bio-informatiques, dans l’objectif de permettre aux chercheurs biologistes de s’initier aux techniques de traitement massif des données. Le programme de formation va être consolidé et s’accompagnera d’un site pédagogique dédié sur lequel des vidéo tutorielles et ressources pratiques seront mises à disposition des chercheurs franciliens.

> En savoir plus

Groupe de travail Plateformes technologiques

Groupe de travail co-piloté par Sergio Roman-Roman et Jessica Zucman-Rossi.

La Région Île-de-France a permis, via ses appels à projets pilotés par le DIM Cancérologie, le développement de plateformes technologiques ultra-performantes dans le domaine du cancer. Un groupe de travail créé en 2014 a pour mission de favoriser l’ouverture des plateformes et leur utilisation par les chercheurs franciliens. Cela passe par le recensement des plateformes et la création d’un annuaire mis à disposition de la communauté francilienne, ainsi que par l’identification des besoins les plus importants en termes d’investissement.

> En savoir plus

Groupe de travail Sciences Humaines et Sociales

Groupe de travail co-piloté par Sylvie Dolbeault et Edwige Rude-Antoine.

Ce groupe de travail a pour objectif de créer des liens entre les chercheurs des différentes disciplines des SHS ainsi qu’avec des chercheurs hors SHS et cliniciens, et de stimuler les réflexions sur des thématiques de recherche transversales. Cela passe principalement par l’organisation de séminaires thématiques interdisciplinaires.

Groupe de travail Intégration de données

Groupe de travail piloté par Anita Burgun.

Ce groupe de travail représente un volet opérationnel s’inscrivant dans l’axe transversal de la stratégie scientifique du Cancéropôle Île-de-France. Il a pour objectif l’établissement d’un projet commun d’intégration des données cliniques et biologiques à partir de programmes de recherche existants, en particulier des trois SIRIC très impliqués dans la recherche translationnelle. La mise en place d’entrepôts de données similaires entre les SIRIC représentera un atout considérable dans le développement de la compétitivité internationale de la recherche translationnelle en ÎdF dans le domaine des données massives (Big Data) et de la génomique des tumeurs.

Groupe de travail Immunocancer

Groupe de travail piloté par Catherine Fridman.

L’immunothérapie est aujourd’hui l’un des domaines de recherche offrant des perspectives prometteuses d’innovation pour le soin. La Région Île-de-France regroupe plusieurs équipes à la pointe de cette discipline, qui se sont regroupées dans un groupe de travail au sein du Cancéropôle afin de mieux structurer la mise en place d’essais cliniques en immunothérapie, en lien avec les industriels franciliens.

Groupe de travail Radiothérapie

Groupe de travail piloté par Philippe Giraud.

Ce groupe de travail a pour objectif de consolider le réseau francilien des chercheurs, cliniciens, physiciens, biologistes, plateformes impliqués dans les thématiques de radiothérapie en recherche clinique et préclinique. Cela se traduira notamment par la mise en place d’un projet de recherche transversal autour des imageries en radiothérapie.

P-Lican

Groupe de travail piloté par Amaury Martin.

Initié en 2018 en partenariat avec les directions de transfert des établissements fondateurs du Cancéropôle et du pôle de compétitivité Medicen, P-LICAN (Paris region Leading Innovation for CANcer) vise à développer une offre régionale pour la valorisation économique de la recherche en oncologie avec pour ambition de favoriser l’innovation, l’attractivité et les partenariats public-privé.

Le programme P-Lican a définitivement été lancé le 18 octobre 2018, et a fait l’objet d’un communiqué de presse, que vous pouvez lire pour plus d’informations.

© Cancéropôle Ile de France 2016
Gestion des cookies