Tumorothèques

Les tumorothèques ont pour objet la congélation et la conservation d’échantillons biologiques issus de patients atteints de cancer, à des fins d’applications cliniques et de recherche.

Ces ressources biologiques sont principalement des tissus et/ou des cellules tumorales, mais également des échantillons non tumoraux prélevés à distance de la lésion maligne. D’autres types de prélèvements peuvent être également conservés tels que les fluides biologiques à savoir le sang total (lymphocytes normaux), le sérum ou le plasma, et plus rarement l’urine et le liquide céphalo-rachidien.

Des produits dérivés extraits de ces échantillons bruts sont de plus en plus fréquemment conservés, tels que les acides nucléiques (ADN, ARN) mais aussi les protéines.

Les échantillons biologiques sont assortis d’annotations anatomo-cyto-pathologiques, biologiques et cliniques dynamiques.

Ces informations sont indispensables à la double finalité des tumorothèques. En effet, la congélation d’échantillons biologiques humains demeure le « gold standard » en terme de méthode de conservation permettant la réalisation d’analyses de biologie moléculaire, à des fins de clinique ou de recherche.

L’analyse des échantillons tumoraux ainsi conservés est à la fois nécessaire pour :

  • améliorer le diagnostic et le pronostic, et rendre plus performante la prise en charge thérapeutique du patient, notamment par le biais des nouvelles thérapeutiques ciblées,
  • favoriser la recherche afin de mieux comprendre et caractériser les processus spécifiques de chaque type de cancérisation.

La conservation et l’analyse d’échantillons biologiques, en particulier tumoraux, représentent un enjeu majeur pour la lutte contre le cancer.

Les tumorothèques sont majoritairement localisées dans les services hospitaliers d’anatomopathologie ou d’hématologie biologique. Elles fédèrent parfois les services hospitaliers d’un même établissement de santé, mais elles peuvent également se structurer dans une logique inter établissements voir dans des réseaux régionaux à visée sanitaire.

La liste des tumorothèques hospitalières d’Ile-de-France est la suivante :

Nom de la tumorothèque Etablissement Responsable
TUMOROTHEQUE AP-HP GH EST AP-HP CancerEst, GH STARTT, Hôpitaux Trousseau, Saint-Antoine, Tenon Pr Frejou
TUMOROTHEQUE HOPITAL COCHIN AP-HP Cochin – St Vincent de Paul Pr Terris
TUMOROTHEQUE DU SYSTEME NERVEUX CENTRAL AP-HP Groupe Hospitalier Pitié Salpétrière Dr Marie
CRB HOPITAL AMBROISE PARE AP-HP Hôpital Ambroise Paré Pr Emile
TUMOROTHEQUE DE L’HOPITAL AVICENNE AP-HP Hôpital Avicenne Dr Baran-Marszak
TISSUTHEQUE BEAUJON AP-HP Hôpital Beaujon Pr Bedossa
TUMOROTHEQUE AP-HP PARIS SUD AP-HP Hôpital Beclere Pr Prévot
TISSUTHEQUE DE L’HOPITAL BICHAT AP-HP Hôpital Bichat Pr Couvelard
TUMOROTHEQUE HÔPITAL EUROPÉEN GEORGES POMPIDOU AP-HP Hôpital Européen Georges Pompidou Pr Bruneval
TUMOROTHEQUE HOPITAL NECKER AP-HP Hôpital Necker Pr Fournet
TUMOROTHEQUE HEMATOLOGIE HOPITAL SAINT ANTOINE AP-HP Hôpital Saint-Antoine Pr Marie / Casadevall
TUMOROTHÈQUE HOPITAL SAINT LOUIS AP-HP Hôpital Saint Louis Pr Janin
TUMO0611 AP-HP Hôtel Dieu Pr Damotte
TUMOROTHEQUE HOPITAL RENE HUGUENIN / INSTITUT CURIE Centre René Huguenin Dr Bertrand
GOELAMSthèque GH Cochin-Broca-Hôtel-Dieu Pr Lacombe
TUMOROTHEQUE DU GROUPE HOSPITALIER HENRI MONDOR Groupe Hospitalier Henri Mondor Pr Allory
TUMOROTHEQUE HOPITAL FOCH Hôpital Foch Dr Denoux
CRB DE L’INSTITUT CURIE Institut Curie Dr Sastre-Garau
TUMOROTHEQUE DE L’INSTITUT MUTUALISTE MONTSOURIS Institut Mutualiste Montsouris Pr Validire
PLATE FORME CRB DE L’INSTITUT GUSTAVE ROUSSY Gustave Roussy Dr Vielh

 

Des collections dédiées, MelanCohort pour le mélanome, et Coïncide pour le cancer du côlon, ont pu être constituées sur des projets et financement régionaux.

© Cancéropôle Ile de France 2016
Gestion des cookies