Accueil > Séminaire en ligne > Couples et cancers : mesures subjectives en santé et recherche en psycho-oncologie

Couples et cancers : mesures subjectives en santé et recherche en psycho-oncologie

Les chercheurs en psycho-oncologie du Cancéropôle Île-de-France ont organisé, les 6 et 7 mai 2017, deux journées pour discuter du sujet “Couple et cancer”. 

Ces journées ont été consacrées à l’impact d’un diagnostic de cancer sur le couple et aux interventions psychologiques destinées aux couples dans ce contexte. La place du conjoint lors des prises de décision thérapeutique comme par exemple le choix de la reconstruction mammaire a été abordée dans le cadre d’une recherche interculturelle. Le vécu de deuil face au décès du conjoint d’un cancer a également été abordé.

Au cours de la seconde journée, des présentations de résultats de recherche portant sur des interventions de couple en oncologie ont été réalisées. L’efficacité de ces interventions selon leur contenu ou modalité a également été discutée.

Retrouvez ici le compte-rendu multimédia de la journée.

Télécharger le programme de la journée

Coordination scientifique

Anne Brédart (Institut Curie, U. Paris Descartes), Silla Consoli (AP-HP), Sarah Dauchy (Gustave Roussy), Sylvie Dolbeault (Institut Curie), Jean-Rémy Garbay (Gustave Roussy), Jean-Luc Kop (Nancy Université), Darius Razavi (Université Libre de Bruxelles)

6/7 mai 2014 : "Couple et cancer"

Compte-rendu de la journée

Introduction

Anne Brédart présente le but de la journée, c’est à dire qui va dans le détail des méthodes de recherche visant à évaluer l’efficacité des interventions pour comprendre notamment comment les améliorer. Les aspects qualitatifs et quantitatifs de ces recherches seront abordés.

Anne BREDART, Institut Curie, U. Paris Descartes

 

Recherches interventionnelles pour des couples face au stress lié au cancer : questions méthodologiques

Dans son intervention complémentaire de celle du 6 mai 2014, Karen Kayser se focalise sur quelques questions de recherches pratiques : comment combiner recherche et intervention ? Comment définir le design et développer une intervention ?
Elle aborde également la question de la qualité des données et les moyens quantitatifs de les analyser. Elle prend comme modèle le programme de recherche interventionnelle qu’elle a mené intitulé “Partners in coping”.

Karen KAYSER, University of Louisville, USA – diaporama

 

Émotions exprimées par les couples faisant face au cancer du sein 

Linda CHARVOZ présente quelques uns des résultats obtenus dans le cadre d’un projet de recherche sur des femmes faisant face au cancer du sein visant à étudier les émotions exprimées (expressed emotion) et voir si un lien existe avec ces émotions et la détresse psychologique des couples. Les résultats sont mis en parralèle avec une autre étude les émotions exprimées, et réinterprétés dans le cadre de modèles connus.

Linda CHARVOZ, Université Paris Descartes – diaporama


Consultations dyadiques dans les soins de patients atteints de cancer

Julien Tiete travaille à la mise en place d’un programme d’intervention ouvert aux dyades au sens large, c’est à dire un “couple” patient / proche qui ne se limite pas uniquement le couple patient conjoint. Après être revenu sur ce que la littérature a à offrir sur le sujet, il présente le projet pilote mis en place pendant un peu plus d’un an au sein de l’Hôpital Erasme et de l’Institut Jules Bordet, avant d’ouvrir sur le programme de recherche interventionnel actuellement en cours de montage.

Julien TIETE, Université Libre de Bruxelles, Institut Bordet, Belgique – diaporama

 

Perspectives historiques et développements actuels en psychologie lors d’une reconstruction mammaire à la suite d’un cancer du sein

Professeur en psychologie à l’Université Teesside au Royaume-Uni, Anna Van Wersch travaille depuis trois ans en collaboration avec des équipes françaises. Elle présente ici ses recherches sur les patientes atteintes du cancer du sein, et plus particulièrement ses études sur l’impact psychologique de la reconstruction mammaire chez les patientes et sur le couple.

Anna VAN WERSCH, Teesside University, UK – diaporama

 

ENQUÊTE SUR L’ARRIMAGE ENTRE LES BESOINS ET LES PRÉFÉRENCES DES COUPLES CONFRONTÉS À L’EXPÉRIENCE DU CANCER EN MATIÈRE D’INTERVENTION PSYCHOSOCIALE ET L’OFFRE DE SERVICE AU QUÉBEC

Louise Picard présente une enquête qu’elle a mené au sein de son équipe de l’Université de Laval avec Marie-Claude Blais et Patrick Villeneuve, et sur l’arrimage entre les besoins de couples confrontés au cancer et la réponse à ces besoins dans l’offre de service. Elles parlent ensemble des enjeux méthodologiques et éthiques auxquels l’équipe de recherche a été confrontée, ainsi que les réponses apportées.

Marie-Claude BLAIS, Département de psychologie, Université du Québec à Trois-Rivières, Centre de Recherche sur le cancer du CHU de Québec ; Louise PICARD, Centre de recherche de l’Hôtel Dieu de Québec, Centre de recherche et évaluative en oncologie, Université de Laval

6/7 mai 2014 : "Couple et cancer"
Cette journée était couplée avec une première réunion dédiée aux concepts théoriques et cliniques utilisés en psycho-oncologie sur le thème “Couple et Cancer”. Y ont été présentés les modèles issus de la recherche qui peuvent être appliqués à la clinique, et des exemples d’interventions mises en oeuvre en clinique. Retrouvez également en ligne le compte-rendu multimédia de cette journée axée sur le lien entre recherche et clinique.

 

© Cancéropôle Ile de France 2016
Gestion des cookies