Accueil > Séminaire en ligne > Cancers et fins de vie : quelles recherches en SHS ?

Cancers et fins de vie : quelles recherches en SHS ?

 

Le 22 septembre 2017, s’est tenu le séminaire Cancers et Fins de vie, organisé par le groupe de travail «Sciences Humaines et Sociales». Ce séminaire s’est focalisé sur le sujet de la fin de vie en oncologie de manière transdisciplinaire.

 

Les cliniciens et chercheurs en sociologie, psycho-oncologie, philosophie et droit ont discuté de manière croisée de la souffrance réfractaire en fin de vie, mais également de la question controversée de la demande de hâter la mort.

Cette journée, placée sous l’angle de la recherche, avait deux objectifs :
1. dynamiser la recherche à venir grâce à des revues de littératures dans l’ensemble des
disciplines des sciences humaines et sociales, couplées à une table ronde
2. discuter de travaux de recherche récents ou en cours de manière à leur faire bénéficier du
regard de chercheurs issus de l’ensemble des disciplines des SHS

 

Le groupe de travail Sciences Humaines et Sociales, pluri-institutionnel et pluridisciplinaire, intervient notamment lors de l’évaluation des projets de recherche soumis au Cancéropôle IDF et organise des
journées sur des problématiques spécifiques des cancers pour faire émerger des idées et questions scientifiques à l’interface entre les disciplines.

Retrouvez ici le compte-rendu multimédia de la journée.
Télécharger le programme de la journée

 

Coordination scientifique

Groupe de travail « Sciences Humaines et Sociales » du Cancéropôle IDF, piloté par Sylvie Dolbeault, Institut Curie et Edwige Rude-Antoine, CNRS, CENJ Institut Marcel Mauss.
En savoir plus sur le groupe de travail

 

 

Compte-rendu de la journée

INTRODUCTION

Sylvie Dolbeault ouvre cette journée en présentant les actions du groupe de travail “sciences humaines et sociales” du Cancéropôle Île-de-France. Cette journée est l’occasion de réunir les différentes thématiques des sciences humaines autour de la question sur les fins de vie. Le séminaire s’articulera sur plusieurs points, toujours pour la recherche : difficultés rencontrées par les chercheurs, organisation du travail, collaborations…

Alexis Burnod précise que la journée servira également à faire germer des idées transdisciplinaires grâce aux différentes interventions des orateurs.

Sylvie DOLBEAULT, Institut Curie
Alexis BURNOD, Institut Curie

 

CONTEXTE ET ENJEUX

La question de fin de vie est un sujet sensible. Les directives et textes de lois encadrent les situations de fin de vie et les prises de décisions médicales. Dans ce contexte, il est également important d’analyser et de comprendre la demande de la personne malade.

Sarah DAUCHY, Gustave Roussy – diaporama

 

PANORAMA DU DROIT SUR LA FIN DE VIE ET RECHERCHES JURIDIQUES ASSOCIEES

Bénédicte Bevière-Boyer est juriste à l’Université Paris VIII. Elle évoque les différentes réglementations autour de la fin de vie. Les droits de fin de vie évoluent rapidement grâce à la collaboration entre les juristes et les médecins / praticiens.

Bénédicte BEVIERE-BOYER, Université Paris VIII – diaporama

 

DEMANDE DE HÂTER LA MORT

La demande de hâter la mort est une réalité. Guy Lebeer, sociologue, participe aux présentation suivantes sur ce sujet compliqué.

Guy LEBEER, Université Libre de Bruxelles

 

CONTRIBUTION A LA RÉFLEXION SUR L’AIDE EN FIN DE VIE

La réflexion sur l’aide en fin de vie est menée par plusieurs disciplines : juridique, politique, scientifique etc. Comment ces disciplines interagissent-elles ? Quelle est la place de la souffrance dans cette étape ? Comment se déroule l’assistance au suicide ? Quel est le rôle du médecin ?

Patrice GUEX, Faculté de biologie et de médecine, Université de Lausanne – diaporama

 

QUELQUES OBSERVATIONS SUR LA FIGURATION DES MORTS ANTÉRIEURES DANS LES RÉCITS DE SUICIDES ASSISTES

Anthony Stavrianakis présente son implication et l’histoire croisée de plusieurs personnes malades qui ont été accompagnées en fin de vie.

Anthony STAVRIANAKIS – CERMES3, CNRS

© Cancéropôle Ile de France 2016
Gestion des cookies